CCars news l'infos camping-cars Camping-car, fourgon aménagé, camping et caravaning, l'actualité en direct 24/7

L'énergie en camping-car (partie 3)



énergie en camping car






Dernier volet de cette série proposé par Joël  ( Joël & Annie – camping­car. Anéjo ). 



 




Celui ci concerne du matériel du commerce à des prix raisonnable mais demande quand même une certaine technicité si l'on veut l'installer soi- même ; je veux parler du
B.M.S de REDARC ,
du 
POWER SERVICE GOLD40 de N.D.S
et également du
chargeur d'alternateur  STERLING  AB12130  





Je ne vous fais pas de descriptif, car vous les trouverez sur internet.





//


Mais je vais d'abord revenir sur le principe de l'utilisation des batteries ce que peu de camping caristes savent faire correctement. Par exemple, avec une batterie correctement chargée on
ne peut lui prendre que 50 % de sa capacité (pour 100Ah on ne prend que maximum 50Ah) d’où l'utilité d'un contrôleur de batteries (genre
BMS de Victron ),
à ce stade il faut IMPERATIVEMENT la recharger sinon on entame sa durée de vie.




La recharger correctement oui mais comment ?  La charge doit se faire IMPERATIVEMENT en 3 états : les voici en détails :



1.        
mode BULK
= ampérage maximum et tension à 14.4v ou .6, jusqu’à  80 % de la capacité puis,



2.      
mode ACCEPTANCE
= c'est là que ce fait le remplissage de la batterie, tension constante mais ampérage décroissant jusqu'à 3 / 4 A, là passage en



3.      
mode FLOATING
= tension de 13.5 V, intensité négligeable juste pour l'entretien de la batterie mais si demande de courant celui ci est fournit par le chargeur, quel qu'il soit. C'est à ce moment qu'il faut
remettre le contrôleur de batterie à zéro Ah pour qu'il puisse compter correctement.





Pour une bonne longévité
il faut absolument que votre batterie cellule soit chargée à 100% le plus souvent possible et impérativement après chaque période d’utilisation. 




( Extrait article N.D.S )





LES MOYENS de CHARGE  :












1 - le chargeur 220V doit être multi types afin de sélectionner celui de la batterie que vous possédez, cette sélection faite il utilise l'algorithme de charge avec les 3 états correspondant à
votre batterie et la recharge correctement à 100 % puis se met en mode floating.


2 – l'alternateur moteur lui est un gros chargeur bien bête et pas instruit du tout, il produit beaucoup de courant mais est tributaire de son régulateur qui est conçut pour une batterie de
démarrage et fournir du courant au véhicule quand il roule ! Un point c'est tout.
La dessus on greffe un relais de charge qui s’enclenche à 13.6V et connecte la batterie cellule en parallèle sur le moteur mais sans tenir compte des types de batteries qui sont différentes. De
plus la tension est de 14V au maximum alors qu'une simple batterie au plomb réclame de 14.4 à 14.6V en fin de charge, cette charge se fait sans tenir compte des différents états nécessaires à une
charge parfaite mais c'est ce que l'on trouve sur tous les camping cars d’où le manque d'énergie qui en résulte.. .


3 – le panneau solaire avec son régulateur qui doit être du type MPPT pour maximiser la charge, il fonctionne en mode 2 ou 3 états et est indépendant du reste des chargeurs car connecté
directement à la batterie, c'est je pense une bonne solution.


4 – le groupe électrogène ; pour les nomades ( les vrais à l'année ), le groupe à inverter essence ou GPL (si vous l'avez à bord) permet de faire face à toutes les situations, surtout
avec un bon chargeur 220V qui permet une charge rapide et en plus l'utilisation d'appareils ménager ;


Voyons les appareils cités plus haut :


Tous les 3 prennent le courant de l'alternateur et l'amplifie à 14.4 V ou 14.6 V selon les types de batteries, ils sont à 3 états de charge avec sélection du type de batteries.

Les 2 premiers prennent en compte les panneaux solaire pas le Sterling 1230

les 2 premiers ont un chargeur 220 V incorporé de 30 / 40 A, le Sterling pas mais à partir de l’alternateur il peut donner 70/80 A donc autoriser un parc de batteries de 200 A et plus, il faut
donc garder le chargeur 220V d'origine ou lui ajouter un chargeur voir un chargeur/convertisseur relativement puissant comme dans mon propre camping-car. Lorsque vous êtes branché au 220 V, le
temps de charge n'est pas très important, par contre sur groupe ou sur borne multiservices il vaut mieux charger à 50/60 A car là le temps compte !





Il ressort de ces explications  :





Augmentation de la capacité de batterie, une de 200 A vaut mieux que deux de 100 A, mais voir si place possible.

Augmentation du nombre de panneaux solaire et régulateur MPPT

Si vous ne roulez pas souvent, laissez de coté les appareils cités plus haut et optez pour un groupe (bien le choisir !).

Il est vrai aussi qu'avec un chargeur d'alternateur puissant il y a la possibilité de faire tourner le moteur du porteur à vitesse légèrement accélérée pour une très bonne charge.

Voici les amis je pense avoir fait le tour du problème ENERGIE à bord de nos camping-cars. J'ai essayé de simplifier au mieux mais la technique reste la technique, l'installation de ce matériel
n'est pas à la portée de tout un chacun.




Bonne lecture et réflexions à tous. Au plaisir de lire vos récits.


Joël de camping car Anéjo.
//

Vous avez aimé cet article ?



 



Mini guide camping-car.



 



Téléchargez mon mini-guide dans lequel, vous trouverez des outils et astuces toujours bonnes à prendre.



 



Bonne route...


















OFFERT : mini guide camping-car

















Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.







Suite de l'article >

Top News